Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bossa-normandie

Focus sur le Rock Nacional Brésilien

1 Novembre 2015 , Rédigé par Miedj Publié dans #Interludes

"L’acte de naissance du rock au Brésil remonte à 1957 quand le dénommé Cauby Peixoto enregistre «Rock’n Roll em Copacabana». À l’image de ce qui se fait ailleurs (les Yéyés en France), la phase d’apprentissage correspond à une période d’adaptation de standards américains traduits en portugais à destination du marché local. Un «passage» délicat que contournera une première vague surf et instrumentale (The Jordans, The Clevers, etc.) qui coïncidera ici aussi avec l’émergence du phénomène des stars. Les premières ont pour noms Celly Campello ou Roberto Carlos qui dans un premier temps, «tropicalisent» les scies anglo-saxonnes d’importation avant de passer eux-mêmes à la composition.

Et, nouveauté, au début des années 1960, ces artistes passent la télévision – en particulier au sein de l’émission Jovem Guarda de 1965 à 1969, qui, vu son succès, désignera bientôt un style musical à part entière – et deviennent les porte-drapeaux du désir émancipateur d’une partie de la jeunesse dans un pays encore fortement ancré dans un catholicisme des plus traditionnels. Mais cette «acclimatation» de la pop et du rock sous ces latitudes ne se fit pas non plus sans rencontrer de résistances idéologiques et attendit plusieurs décennies avant de faire valoir la légitimité de son mélange «bâtard». Ainsi, malgré son succès, l’appartenance d’Os Mutantes (fondé en 1966) au mouvement Tropicália posait aux yeux de certains un réel problème de conscience. Chapeauté par Gilberto Gil, ce rock aux douces inclinaisons psychédéliques accommode rythmes brésiliens et textes hallucinés, mais toujours positifs. Au même moment Jorge Ben jette samba, jazz, soul, rhythm’n’blues dans un chaudron électrifié et invente le samba rock. Et avec le recul, et malgré les contributions de Tom Zé ou Caetano Veloso, c’est bien le legs musical d’Os Mutantes qui semble peser le plus de poids encore aujourd’hui et ce, malgré une durée de vie effective finalement assez brève et le départ de sa chanteuse Rita Lee dès 1973 pour une belle aventure solo"...

Partager cet article

Commenter cet article