Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bossa-normandie

Focus sur Gal Costa

1 Avril 2014 , Rédigé par Miedj Publié dans #Interludes

Deux très bonnes raisons de découvrir Gal "Tropicalia"

"Primo : parce qu'en 1968, une épidémie de cannibalisme envahit le Brésil ! Cette année-là, le pays, qui sort à peine de 3 siècles de colonisation, tombe sous le joug d'une dictature militaire. La jeunesse artistique locale décide de réagir en empoignant caméras, stylos et guitares. En se réclamant du poète Oswald de Andrade, ces jeunes artistes prônent un cannibalisme culturel, qui consiste à faire banquet de toutes les cultures internationales afin de s'enrichir. Absorbant la pop psychédélique occidentale, la mélangeant à sa propre tradition musicale (la Bossa Nova, la Samba), cette jeune pousse fleurit sous le nom de Tropicalisme, odyssée fulgurante qui laissera de nombreux fruits à la postérité.

Secundo : parce que le Tropicalisme ne pouvait rêver muse plus délicieuse que Gal Costa. En 1969, alors que le mouvement bat son plein, la belle native de Salvador a déjà enregistré un album et une poignée de 45t. Avec l'aide de quelques amis, elle va graver deux des plus belles faces de cette aventure musicale. Son ami (amant ?) le chanteur Caetano Veloso, le producteur Rogério Duprat (ex-étudiant de Stockhausen et Pierre Boulez) et Gilberto Gil (futur ministre de la Culture) lui composeront un écrin de rêve. Gal Costa n'aura plus qu'à faire tournoyer sa voix mutine entre les ballades symphoniques («Baby»), les rythmes frénétiques de festival («Sebastiana») et les explosions psychédéliques («Divinho, Maravilhoso»)".

d'après http://www.lhebdoduvendredi.com/article/7324/3_bonnes_raisons_d-ecouter_gal_costa_philips_-_1969

Focus sur Gal Costa
Focus sur Gal CostaFocus sur Gal Costa

Focus sur Gal Costa

Focus sur Gal Costa

Partager cet article

Commenter cet article